Prions pour nos catéchumènes…

21 octobre 2018

Dans notre culture, parler d’un baptême, c’est - la plupart du temps - évoquer la figure ou le nom d’un enfant ou d’un jeune en âge scolaire. Il est temps de revoir le baptême à travers la figure des adultes qui viennent frapper à la porte de nos presbytères : « je n’étais pas croyant mais aujourd’hui, à cause de tel évènement ou de telle situation dans ma vie, je voudrais devenir chrétien et recevoir le baptême. » Parfois, il s’agit de personnes qu’on a « oublié » de baptiser quand ils étaient petits ou dont les parents ont dit : « il ou elle choisira plus tard… »

Ce dimanche, dans notre paroisse d’Orange-Caderousse, nous allons vivre la célébration de l’entrée en catéchuménat d’un adulte. Pour lui - comme pour les 6 autres adultes qui viennent de commencer leur cheminement - il y a d’abord eu le TEMPS DE LA PREMIERE EVANGELISATION : l’écoute et l’accueil de l’Evangile, annoncé et reçu selon Saint Marc en 8 à 10 rencontres.

Puis vient le TEMPS DU CATECHUMENAT, plus ou moins long selon les personnes. Il s’agit de donner un écho à la Parole de Dieu : reçue dans un coeur bien disposé, elle a commencé à germer et à porter du fruit. Mais très vite, le croyant fait l’expérience de ses limites, de son égoïsme et de son péché. Il découvre qu’il a besoin d’être sauvé par Jésus qu’il proclame déjà Seigneur sur sa vie. Accompagné d’un parrain et/ou d’une marraine et soutenu par des paroissiens qui s’engagent auprès de lui, le catéchumène est un ‘apprenti’ de la vie chrétienne : appliquer la Parole de Dieu dans sa vie, apprendre à prier, découvrir les signes chrétiens, participer à la vie de la communauté…

Déjà unis à l’Église, les catéchumènes sont déjà de la maison du Christ. Pourtant, peu connus, discrets, ils sont bien souvent oubliés dans notre prière. Au moment où l’ouverture du coeur les conduit à la lumière de l’amour de Dieu, les catéchumènes ont fortement besoin de notre soutien. Leur cheminement les conduit à une conversion, un changement de vie, mais aussi à des questions, à des doutes, à des combats intérieurs qu’on ne peut surmonter qu’avec l’aide de la prière des frères. Ils attendent également de nous un exemple. Veillons à ne pas les décevoir. Bien plus, ils sont scandalisés quand ils nous voient relativiser les exigences de l’Evangile ou accommoder ‘à notre sauce’ les commandements de Dieu et de l’Eglise. Ne soyons pas pour eux une occasion de scandale. Avec eux, convertissons-nous et croyons – de manière renouvelée – à l’Evangile du salut.

Prions donc avec insistance pour nos catéchumènes : que Dieu notre Seigneur ouvre leur intelligence et leur coeur, et les accueille dans sa miséricorde ; après avoir reçu le pardon de tous leurs péchés par le bain de la naissance nouvelle, qu’ils soient incorporés à notre Seigneur Jésus-Christ.

Dieu éternel et tout puissant, toi qui assures toujours la fécondité de ton Église, augmente en nos catéchumènes l’intelligence et la foi : qu’ils renaissent à la source du baptême et prennent place parmi tes enfants d’adoption. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Prions pour Florian, Claire-Marie, Meryem et Marine… afin qu’ils arrivent heureusement au TROISIEME TEMPS, celui DE LA NOUVELLE NAISSANCE DANS L’EAU ET L’ESPRIT SAINT, célébré dans la lumière de Pâques.

Père Michel BERGER

Plus d’informations paroissiales sur
https://www.orange.paroisse84.fr/Feuille-Contact.html