Feuille Contact du dimanche 10 mai

9 mai 2020

Feuille contact à télécharger dans la colonne de droite

Entrez dans la construction de la demeure spirituelle

En ce 5e dimanche de Pâques, notre diocèse célèbre la journée des saints. Les saints étaient les personnes comme nous, qui avaient une vie sainte en cohérence avec la parole de Dieu et selon l’enseignement de l’Église pendant leur vie. Aujourd’hui, je veux vous partager quelques réflexions sur la Parole de Dieu que l’Église nous propose pour ce dimanche.

1°- L’institution des diacres :

Dans la première lecture en ce dimanche, tiré du livre des Actes des apôtres (Ac 6,1-7). Il y avait l’augmentation de nombre des disciples. Pour gérer la communauté, il faut faire une bonne organisation. Donc, les apôtres ont appelé les disciples en disant : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir au tables », c’est-à-dire il faut séparer le service de la charité et le service de la Parole de Dieu.

Alors, pour servir la charité, on a choisi sept personnes appelées : diacres. C’est le début du diaconat dans la vie de l’Église.

· Au début, les diacres étaient consacrés pour le service à table (la nourriture corporelle) et les apôtres s’occupaient le service de la parole (la nourriture spirituelle).

· Actuellement pendant la messe, les diacres s’occupent du service à l’autel et les prêtres s’occupent de l’acte sacerdotal : l’offrande du sacrifice du Christ. Le diacre ne dit pas la messe, mais il est le collaborateur du prêtre.

· Le ministère du diacre s’est étendu à l’annonce de la Parole. Il se déploie dans le service des autres : pauvres, malades, personnes isolées…

2- Le Fils révèle le Père :

Dans l’évangile (Jn 14,1-12), Jésus a préparé le cœur de ses disciples à la séparation qui aurait lieu au jour de l’Ascension. Il a expliqué bien le sens de cette séparation : « Je pars vous préparer une place. Je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi ».

Jésus a expliqué à ses disciples, qu’il est le chemin vers le Père : « Personne ne vas vers le Père sans passer par moi ».

Dans cet évangile, Jésus révèle le mystère de sa relation avec Dieu quand il dit : « Celui qui m’a vu a vu le Père ». Il y a l’unité entre le Père et le Fils : « Je suis dans le Père, et le Père est en moi ». Celui qui fait l’œuvre du Fils fait aussi l’œuvre de son Père.

3- Les saints :

Comme j’ai dit au début de cette réflexion, nous célébrons la journée des Saints. Nos saints avaient une vie cohérente avec la Parole de Dieu. Ils avaient leur façon pour vivre la parole de Dieu. Et l’Église nous les propose comme modèles : par leur vie et leur témoignage. Par exemple à Orange, nous avons les 32 bienheureuses martyres. Elles ont gardé leur foi jusqu’à la fin de leur vie pendant la persécution. Mais dans cette paroisse, nous avons encore beaucoup de saints : comme Saint Eutrope, Saint Florent, saint Louis de Gonzague au Grès, saint Michel à Caderousse

Nous sommes tous appelés à la sainteté comme disait Saint Pierre : "Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint » (1 P 1, 15-16). A la fin de cette réflexion, Je vous encourage à persévérer dans l’effort quotidien qu’est le chemin vers sainteté.

Père Pascal Ratiarison