Quand l’or de votre charité est l’huile qui nourrit vos pasteurs…

23 septembre 2018

Dans son sermon sur les pasteurs, Saint Augustin évoque les dons des fidèles qui subviennent aux nécessités matérielles de leurs prêtres. Saint Augustin rappelle d’abord aux pasteurs qu’ils ne doivent jamais rechercher leur propre avantage en buvant indument le lait de leur brebis et en s’habillant de manière excessive de leur laine. Mais saint Augustin souligne aussi la responsabilité qu’ont les fidèles. Il prend l’image de la lampe à huile qui a besoin d’être entretenue et nourrie :
« Si on allumait une lampe pour toi, dans ta maison, est-ce que tu n’y remettrais pas de l’huile, pour l’empêcher de s’éteindre ? Évidemment, si la lampe, après qu’on y a mis de l’huile, ne brillait pas, elle ne mériterait pas d’être mise sur le lampadaire, mais d’être aussitôt brisée. » Mais si elle brille, elle mérite d’être remplie d’huile à nouveau. « Là où l’on vit, il faut que la nécessité reçoive, et que la charité donne. »
A notre époque, parce qu’ils se consacrent entièrement à la mission, les ministres de l’Eglise dépendent totalement des dons des fidèles qu’ils servent. En mon nom propre et au nom des autres prêtres,


j’adresse aujourd’hui un grand merci

à toutes celles et ceux qui par leur générosité au Denier de l’Église nous permettent de recevoir chaque mois un traitement d’environ 650 €. Vos dons au Denier permettent également au diocèse de régler les ‘charges salariales’ (cotisations maladie et vieillesse = 350 € par mois) et les ‘charges patronales’ (300 €). Pour chaque prêtre en activité, le diocèse a besoin chaque mois de 1300 €, soit 16000 € par an !

A la fin août 2018, pour notre secteur paroissial d’Orange-Caderousse, le montant global de la collecte pour la paroisse a légèrement progressé par rapport à la même période de 2017.

L’objectif de toute recherche de fond est d’augmenter le montant de la collecte. Pour cela, on peut demander plus aux donateurs fidèles. On peut aussi chercher à multiplier le nombre de donateurs. Tel est l’objectif de notre secteur paroissial pour 2018 : avoir 65 nouveaux donateurs ! Il nous en manque encore 35 !

1. Parlons du Denier autour de nous afin d’encourager ceux qui hésitent encore à participer pour la première fois au Denier de l’Eglise.

2. Fidélisons notre don

  • en passant au prélèvement automatique
  • en participant à nouveau au Denier de l’Eglise
  • en renouvelant notre don si c’est possible…

A la sortie de la messe des enveloppes vous seront distribuées. Avec l’enveloppe T que vous y trouverez, vous pourrez envoyer très facilement votre contribution au Denier. Vous pouvez également faire un don directement sur le site de la paroisse.

Donner au Denier, c’est une bonne et belle manière de participer à l’annonce de l’Evangile. Quoiqu’il en soit du montant de votre don, merci de votre générosité. Comme l’huile nourrit la lampe, l’or de votre charité fait vivre les prêtres qui vous servent  !

 Père Michel BERGER, curé

 Plus d’informations paroissiales sur
 https://www.orange.paroisse84.fr/Feuille-Contact.html