Immaculée Conception de la Vierge Marie, le 8 décembre 2018

5 décembre 2018

Chers paroissiens,

En cette fin d’automne 2018, de nombreux concitoyens expriment leur désarroi par le signe des gilets jaunes. Ils expriment leur détresse, leur colère et leur désespérance. Au-delà de ce mouvement, de manière cachée et silencieuse, une multitude de personnes souffre de la solitude et connaissent la précarité…

En ces circonstances, pour nous préparer dans l’espérance à la solennité de l’Immaculée Conception, rappelons-nous un évènement peu connu.
Décembre 1947, à la fin d’une année qualifiée de terrible par les historiens : la France d’après-guerre connaissait encore les tickets de rationnement  ; la situation économique et sociale empirait  ; il y avait de grandes grèves, des occupations d’usine et le pays était au bord de la guerre civile…

Le 8 décembre 1947, à l’Ile Bouchard, près de Tours, Jacqueline AUBRY, 12 ans, Jeanne AUBRY sa sœur, 7 ans, et Nicole ROBIN, 10 ans, vont prier à l’église sur le chemin de l’école un peu avant 13 heures, la classe reprenant à 13h30. Pour cette fête de l’Immaculée Conception les Soeurs qui font la classe avaient recommandé aux enfants de prier tout spécialement la Sainte Vierge. Les 3 enfants entrent dans l’église et dans la nef du bas-côté gauche disent un “Je vous salue Marie” devant la statue de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Elles vont ensuite s’agenouiller devant l’autel de la Sainte Vierge et commencent à réciter une dizaine de chapelet. Voilà qu’elles voient la Sainte Vierge avec à son côté un ange qui la contemple, un genou plié à terre. Les 3 enfants se précipitent dehors pour inviter d’autres enfants à venir : deux suivent dont Laura CROIZON, 8 ans, qui verra aussi “la belle Dame”. La Dame sourit aux enfants mais ne dit rien. Les fillettes récitent une dizaine de chapelet suivie de trois invocations : «  O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous  ».

Plus tard, la Belle Dame parle : «  Dites aux petits enfants de prier pour la France… car elle en a grand besoin.  »


Le lendemain, la Belle Dame invite encore à la prière : «  priez pour la France qui, ces jours-ci, est en grand danger.  »

https://www.ilebouchard.com/notre-dame-de-priere/histoire-apparition-mariale/

Ces paroles sont toujours d’actualité. Prions donc  !

Frères et sœurs, paroissiens d’Orange et de Caderousse, je vous invite à faire de ce 8 décembre 2018 une journée de prière et de supplication pour notre pays de France qui en a grand besoin, pour tous ses habitants et pour ses dirigeants.

A cette intention, nous prierons le chapelet au cours de la procession qui partira de la statue de Notre-Dame du Château à 17h30 (colline Saint Eutrope à Orange). Pour ceux qui ne peuvent pas marcher, il y aura la prière du chapelet à la cathédrale Notre-Dame d’Orange à 18h00. La messe solennelle de 18h30 sera offerte pour la France.

Notez que ce samedi 8 décembre, il y aura aussi la messe de l’Immaculée Conception

  • à 11h00 à l’église saint Florent d’Orange
  • à 11h00 à l’église Saint Michel de Caderousse

Enfin, invitons tout simplement quelqu’un, même non croyant, à nous rejoindre et à s’associer à notre prière pour la France.

Rappelons-nous aussi les paroles de la Vierge Marie à Pontmain en 1870 : «  mais priez, mes enfants, mon Fils se laisse toucher.  »

Père Michel BERGER, curé