L’animation pastorale

13 juin 2018

L’animation pastorale est un travail quotidien de collaboration entre le curé, les prêtres et les paroissiens. Dans la paroisse, ils sont très nombreux à assurer une mission et diverses responsabilités. Certains sont appelés à former le Conseil pastoral.

Compte-Rendu du Conseil Pastoral élargi du Samedi 1er février 2020

1. Après un temps de lectio divina,
2. nous partageons les nouvelles :

Chacun présente un point heureux ou moins heureux de la vie paroissiale :
- Chaque jour, lors de la messe quotidienne à Saint-Florent l’Évangile est annoncé et proclamé
- la semaine de prière pour l’unité des chrétiens et la célébration du 24 janvier ont été un temps fort. Comment mieux communiquer ce type d’événement ?
- de nombreux signes de charité ont été manifestés récemment autour d’une personne éprouvée
- les églises ont été remplies pour les messes du soir et de la nuit de Noël
- dans les différentes églises, les crèches ont été très belles.
- au Collège Saint-Louis, en plus de la messe hebdomadaire le mardi midi, un temps d’adoration va être mis en place le jeudi à midi principalement pour les adultes professeur
- un jeune de l’aumônerie indique à sa mère que ce temps hebdomadaire est son moment préféré de la semaine.
- L’adoration eucharistique continue : une petite érosion des effectifs : actuellement il y a 75 personnes ; certains sont en convalescence. Nous sommes un peu en flux tendu mais la chaîne est belle et forte. Certains adorent plusieurs heures dans la semaine. On note la disparition des livres documents et autres outils. Une note sera faite pour demander aux gens de laisser les livres sur place.
- Les deux premiers temps de la préparation commune au mariage se sont bien passés. Nous rendons grâce pour les futurs mariés qui sont très ouvert à ce qu’on leur dit et qui ont soif de Dieu.
- Les catéchumènes. Ils s’impliquent mais rencontrent beaucoup de difficultés. Ils vivent un combat spirituel et sont parfois malmenés. Ils ont le désir de vivre la parole. Ils savent déjà s’appuyer sur Dieu par la prière mais ils ont besoin de découvrir la manière chrétienne de vivre. Il nous faut donc donc continuer de (re)découvrir le catéchuménat et ses enjeux.
- Action de grâce pour la succession au Secours Catholique. Jean-Pierre Garnier Crussard succède à Lydie berger.
- Action de grâce pour les mardis de la paroisse qui regroupent chaque semaine entre 25 et 30 personnes.
- Merci aux personnes qui font les fleurs.
- La journée d’évangélisation du 28 mars se prépare et nous avons eu une belle rencontre jeudi 30 janvier à ce sujet. Cf. annexe.
- Grande joie d’avoir commencé l’évangélisation porte-à-porte.
- Quelques personnes soulignent que la messe du samedi soir perd un peu de sa tonicité. Elle semble trop institutionnalisée. Il faudrait revenir à la lettre apostolique de saint Jean-Paul II sur le dimanche soulignant que c’est un jour de repos, de prière un jour consacré à la famille. À Orange, nous sommes bénis et nous avons la chance d’avoir une multiplicité de propositions pour les messes.
- Certains s’inquiètent sur les éventuels changements qui pourraient avoir lieu cette année. Le curé répond qu’il faut s’attendre à des changements tous les ans !

3. Au sujet de la lettre encyclique du pape François Laudato Si.
Nous accueillons Olivier de Monjour, originaire d’Annecy, 30 ans tout jeune papa. Il est juriste dans une entreprise de transport. Il a été touché par cette encyclique parce que la cause de l’environnement lui tient à cœur. Il donne l’exemple de la Mer de Glace près de Chamonix dont l’épaisseur a fortement diminué ces dernières décennies. Il y a dans l’encyclique un chemin spirituel par le biais d’un appel urgent à la conversion (écologique) : plus qu’un défi environnemental et une réparation des abus et dommage à l’encontre de la création, il y a un appel à faire quelque chose de positif pour protéger l’œuvre de Dieu. Il nous appartient à nous, chrétiens, de laisser l’Incarnation du Fils de Dieu prendre tout son expansion dans notre manière quotidienne de vivre. Nous constatons que les chrétiens sont, eux aussi, atteints par l’égoïsme et l’esprit de consommation.
Évocation du label Église verte
Evocation du prochain mardi de la paroisse le 11 février avec Gonzague Le Bigot. l’écologie intégrale, chemin de vie chrétienne et de sainteté à partir de l’encyclique du pape François ‘Laudato Si’
Une rencontre avec Marie-Anne Molle (qui est allée avec l’archevêque à Lourdes pour la rencontre de la Conférence des évêques sur ce sujet en novembre dernier) est également prévue à Orange le jeudi 13 février à 19h30.
Le thème de la maison commune, le fait que tout est lié et que ce thème concerne tous les domaines de notre vie humaine nous permet aussi de découvrir que l’encyclique Laudato Si est une manière d’évangéliser une nouvelle génération.
Dans notre paroisse d’Orange, nous pourrions faire quelque chose sur ce thème dans l’axe de la vie fraternelle puisque tout est lié et qu’il s’agit de notre maison commune.

4. CAREME
nous parlons de l’entrée en Carême mercredi 26 février et des différents horaires de messe envisagés.
Pendant le carême les mardis de la paroisse seront renommés les mardis de carême. Le bol de riz aura lieu le vendredi 20 mars à Fourchesvieilles et nous attribuerons les bénéfices pour aider le diocèse d’Antsirabé d’où est originaire le père Pascal.
Les deux dernières années, le chemin de croix du vendredi a été un peu lourd : il est proposé que l’horaire soit aménagé de la manière suivante : une semaine à 15h à Saint-Florent ou dans une autre église et la semaine suivante le soir à 19h à Saint-Florent ou dans une autre église. Le vendredi saint, il aura lieu comme les années précédentes.

Faut-il faire un office du jeudi saint et du vendredi saint à Caderousse à 17h ou 17h30 ?

5. La fête diocésaine de la sainteté
Elle aura lieu les 9 et 10 mai à Carpentras.
Convergence de toutes les paroisses avec bannières et reliquaires le dimanche 10 mai. Le matin, ateliers, découverte de la ville, pièces de théatre et matinée de travail pour les conseils pastoraux. L’après-midi : procession et une grande messe au stade de la Roseraie.
Dès le samedi à 20h, il y aura le concert donné par le groupe Hopen principalement pour les jeunes.
Pour favoriser la participation des orangeois le dimanche 10 mai, un car sera affrété avec départ le matin et retour le soir.
La messe de la cathédrale de 10h30 sera supprimée et très probablement la messe à l’Hôtel-Dieu et à Fourchesvieilles. Ne resteront que la messe du samedi soir à Saint-Florent et la messe de 11h à Caderousse. Toutes ces annonces seront faites au retour des vacances de février. Elles seront faites à deux voix un membre du conseil pastoral avec le curé.

Le conseil pastoral

Les fidèles membres du Conseil pastoral exercent leur responsabilité et apportent au curé aide et soutien lui permettant de remplir sa triple charge d’enseigner, de sanctifier et de conduire le peuple de Dieu qui lui est confié comme pasteur propre. Ils l’aident ainsi à :

- connaître la réalité humaine, civile et sociale de la paroisse  ;

- discerner les besoins de communion en faisant remonter les attentes des paroissiens, en participant à l’organisation de la vie concrète de la paroisse  ;

- reconnaître les appels à la mission et à tourner son action pastorale vers les incroyants et ceux qui, parmi les croyants, ont abandonné la pratique de la vie chrétienne  ;

- proposer des orientations pastorales et suggérer les moyens à mettre en œuvre pour la communion et pour la mission dans le cadre de l’élaboration et de la réalisation d’un projet pastoral paroissial  ;

- être attentif aux diverses précarités et pauvretés : la solitude, la misère, la maladie, la vieillesse, et à œuvrer pour la mise en place d’une charité active au sein de la paroisse, comme une attention religieuse privilégiée et prioritaire  ;

- évaluer et vérifier la cohérence des activités et projets paroissiaux, au sein de la paroisse, avec le doyenné et le diocèse.

La forme choisie pour la paroisse d’Orange est un Conseil pastoral restreint de quelques personnes se réunissant mensuellement et un Conseil pastoral élargi se réunissant trimestriellement et auquel d’autres personnes peuvent être invitées selon les sujets à travailler. (cf. statuts diocésains des conseils pastoraux en date du 25 mars 2014)

Le conseil pastoral d’Orange est constitué et nommé pour trois ans (2018 – 2021)