Chemin Néo-Catéchuménal

25 septembre 2018

« Itinéraire de formation catholique valide pour la société et les temps actuels » (Jean Paul II), le Chemin Néo-Catéchuménal a vu le jour dans les années 60 dans une des banlieues les plus pauvres de Madrid. Il s’est diffusé dans le monde entier.

Dans l’Église primitive, quand le monde était païen, si un homme voulait devenir chrétien, il devait suivre un “catéchuménat”, qui était un itinéraire de formation pour se préparer au Baptême. Le processus actuel de sécularisation a conduit beaucoup de gens à abandonner la Foi et l’Église. Il faut, par conséquent, ouvrir de nouveau un itinéraire de formation au christianisme. Le Chemin Néocatéchuménal n’est pas un mouvement ni une association, mais un instrument dans les paroisses au service des Évêques pour reconduire à la foi beaucoup de gens qui l’ont abandonnée. Il s’agit d’un chemin de conversion à travers lequel les richesses de l’Évangile peuvent être redécouvertes dans le cadre d’une communauté à taille humaine (une cinquantaine de personnes).

Une communauté existe à Orange depuis 2015 sous la forme d’une « missio ad gentes » (4 familles envoyées en mission par le Pape). Il s’agit de se rapprocher de ceux qui ne connaissent pas ou ont abandonné la foi et de leur proposer – deux fois par an – une catéchèse dans les maisons. En plus de cela, le Chemin Néo-Catéchuménal propose des catéchèses pour jeunes et adultes ouvertes à tous : de cette évangélisation est née une petite communauté qui se retrouve deux fois par semaine dont le samedi soir à 20h30 pour la célébration de l’Eucharistie.