Messe des Peuples le dimanche 19 mai 2019 et points d’attention

2 mai 2019

CETTE SEMAINE, Merci d’être attentifs aux modifications ! De plus, des travaux vont commencer sur la façade du 25, rue de l’hôpital : montage d’un échafaudage et d’un tunnel au-dessus de l’entrée latérale de Saint Florent.

Leçon tirée des Actes des Apôtres 14/21-27

De Jérusalem, en passant par la Syrie, voici déjà l’Evangile qui a pénétré plusieurs provinces de l’empire romain (en ASIE).
"C’est le 1er voyage missionnaire" de Saint-Paul. Paul et Banarbé font en sens inverse, l’itinéraire qu’ils viennent de parcourir, afin de solidifier les "communautés fondées".
Ce voyage a duré environ 3 ans. Il s’est déroulé entre l’an 45 et l’an 48 environ.

Il y a seulement une quinzaine d’années que Jésus est mort et ressuscité. Et déjà, une première expérience d’acclimatation de l’Évangile en terre païenne a eu lieue : LYSTRES, ICONIUM, ANTIOCHE de PISIDIE ; toutes ces villes existent encore, en actuelle TURQUIE.
Paul et Barnabé ont parcouru des centaines de kilomètres, à pieds, à dos d’âne, en bateau.

La foi doit s’enraciner dans un territoire, dans des communautés humaines, des cultures et groupes humains.
La foi n’est pas un trésor matériel qu’on recevrait un jour et qui resterait tel quel ...C’est une vie, qui peut s’affermir ou s’affaiblir, qui peut croître ou mourir. Paul en est conscient. Il revient donc vers les nouveaux convertis pour affermir leur foi.
Il leur disait : « il faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu ».
C’est un des thèmes essentiels de Saint-Paul : l’affliction. La foi ne supprime pas l’épreuve. Le chrétien continue à souffrir comme tous les hommes, mais sa souffrance peut prendre un sens : nous savons qu’elle est un passage, un moment douloureux qui conduit vers le royaume, c’est à dire vers le bonheur total près de DIEU. Paul osait déjà dire de telles vérités à des nouveaux convertis.

Paul et Barnabé ne se contentent pas d’annoncer l’évangile. Quelques années, après leur premier passage, ils reviennent et fondent des communautés structurées, avec des chefs nommés par eux. Ils désignèrent des « anciens ». Le mot « anciens » traduit ici le mot grec « PRESBYTRE », d’où le mot prêtre tire son origine.

Le prêtre, ordonné à la tête d’une communauté, représente le CHRIST, qui est à la Tête de son Corps : symbole de l’unité, celui par qui sont faites « les jointures et articulations, afin que le corps grandisse et se développe » (Colossiens, ch 2, v 19).

Par conséquent, nous ne pouvons pas vivre notre Foi seul. Il faut être en Église, avec d’autres.
Nous pouvons donc nous interroger sur la manière dont nous vivons notre foi, seul ou avec les autres, la place que nous réservons à nos prochains, la participation au sein de notre communauté de vie locale ?

La messe des peuples qui sera célébrée le 19 mai 2019 permet de renouer avec le caractère cosmopolite de nos premières communautés.

Afin de préparer au mieux cette célébration et pour ceux qui souhaitent y participer, nous nous retrouverons le lundi 6 mai 2019 à 18h00 à la salle paroissiale sis 18 rue du Renoyer, 84100 ORANGE.
A ce sujet, vous pouvez prendre contact avec moi au 06.41.99.26.91

Allez par toute la terre annoncer l’Evangile aux nations !

Stanislas Tamby, diacre